La cour des comptes pas clairs


Bon, je poste la couverture du bouquin sur le trou de la sécu, paske Seb' Font' est bien sympa comme futur président mais il est pas malin malin avec les images hein !
Et au passage un petit lien vers le site de Raisons d'agir, ça fait pas de mal.

Bon, voilà, donc Seb' Font' a encore pondu une pépite, une indispensable déconstruction du mythe du trou de la sécu qui justifie les déclaration d'actualité genre "un euro par ci un euro par là, c'est pas cher payé pour Parkinson" ... enfin ce genre de connerie quoi, l'habileté avec laquelle le gouvernement et ses chiens de garde de journalistes nous vendent la destruction de la sécurité sociale...

La Cour des comptes a, je le répète lentement, révélé dans son dernier rapport que les stock-options distribuées chaque année aux cadres dirigeants des grands entreprises représentent pour la Sécu un manque à gagner total de 3 milliards d’euros.

Son président, Philippe Séguin, que nul(le) ne saurait confondre avec son lointain cousin Vladimir Illitch Séguin, a précisé: "Un bénéficiaire de stock-options, c’est 30.000 euros de cotisations manquantes, et si l’on s’en tient aux 50 premiers, c’est 3 millions d’euros : ils ont touché en moyenne 10 millions chacun".

En résumé: si les stock-options étaient soumises aux mêmes charges que nos revenus, ça mettrait chaque année - chaque année - du beurre dans les ferrugineux épinards de nos comptes sociaux.
Alors là, le lecteur intelligent aura à coeur de trouver un peu plus d'info hein, le gars il fait quoi (ou la fille rouge, c'est pareil) ? Il tapote !

Bon il tapote sur le gougeule : ce genre de tapotage

Là il voit quoi, il voit une belle page d'actu, genre AFP sur yahho news, avec un bel article, il clique, elle clique, nous cliquons !

et là, zob

y'a plus l'article... fini, disparu

bon, on se décourage pas, on retapote dans yahoo actualités "cour des comptes" juste pour voir, bingo, y'a un article qui date justement du 12 septembre, super ! on clique !

Ah mais non, c'est pas ça... là c'est un truc qui dit que le gros là il est inquiet pour les comptes... pas clair tout ça.

Bon heureusement ona l'article original en cache dans gougeule (je le copie-paste ici paske bon ils va bien finir par disparaitre) :

Par Par Mathieu FOULKES AFP - Mercredi 12 septembre, 17h51

PARIS (AFP) - Les exonérations de cotisations sociales des stock-options ont fait perdre 3 milliards d'euros de recettes à la Sécurité sociale, dont la santé financière reste globalement "fragile", déplore la Cour des comptes dans son rapport annuel publié mercredi.

L'ensemble des mécanismes d'intéressement (stock-options, indemnités de départ, chèques vacances, indemnités de transport), souvent exonérés de cotisations sociales, ont représenté une perte de recettes pour le régime général de la "Sécu" (salariés) comprise entre 6 et 8,3 milliards d'euros en 2005, pour un déficit qui s'élevait cette année-là à 11,6 milliards d'euros.

Le premier président de la Cour des comptes, Philippe Séguin, a donné l'exemple de l'exonération de la plus-value d'acquisition des stock-options, ces actions achetées par les cadres d'une entreprise à un prix fixé d'avance, souvent très inférieur au cours de Bourse réel.

Les 8,5 milliards d'euros de stock-options distribués en 2005, qui, selon M. Séguin, constituent "bien un revenu lié au travail, donc normalement taxable", ont ainsi entraîné une "perte de recette aux alentours de 3 milliards d'euros".

"Les 100 premiers bénéficiaires devraient toucher chacun une plus-value de plus de 500.000 euros et les 50 premiers de plus de 10 millions d'euros", a-t-il expliqué. "Rien que pour chacun de ces cinquante-là, les cotisations manquantes s'élèvent à plus de 3 millions d'euros" par bénéficiaire, a ajouté M. Séguin.

"On a parlé de moralisation de ces formules, voilà une piste toute trouvée", a-t-il jugé.

Les indemnités de départ à la retraite ou de licenciement sont elles aussi exonérées de cotisations, "ce qui correspond à une perte de plus de 4 milliards d'euros", a souligné M. Séguin. Quant aux "salaires affectés" (repas, chèques vacances, frais de transport) et avantages octroyés par les comités d'entreprises, ils auraient représenté en 2005 un manque à gagner de 2,5 milliards d'euros.

La Cour estime que le principe de ces dispositifs devrait être la "neutralité" financière pour la Sécurité sociale, dont l'amélioration de la situation reste "fragile et partielle" et nécessite "des réformes structurelles", relève la Cour.

Les magistrats appellent à une "vigilance inquiète" devant l'ampleur du déficit qui s'élevait encore à 8 milliards d'euros l'an dernier, en dépit d'une conjoncture économique plus favorable, et qui selon eux, ne devrait pas être comblé en 2009, comme l'espère le gouvernement.

La Cour relève notamment les dépenses de médicaments, qui ne sont "pas gérées avec le professionnalisme nécessaire" et font peser une charge croissante sur l'hôpital public.

Les médecins libéraux, dont le taux de progression des revenus est "bien plus favorable" depuis 2000 que pour l'ensemble des salariés du public et du privé, sont eux aussi montrés du doigt.

Les chirurgiens pratiquent ainsi des dépassements d'honoraires dans 80% des cas pour des montants parfois "trois à quatre fois supérieurs" au tarif remboursable, ce qui "met en cause le principe de l'égalité d'accès aux soins".

De même, la Cour recommande l'instauration "d'incitations négatives à l'installation" des praticiens dans les zones géographiques déjà bien dotées, comme les grandes villes ou le Sud de la France.

L'Etat est lui aussi mis en cause pour les dettes, supérieures à 10 milliards d'euros, qu'il a cumulées à l'égard de la "Sécu" en ne compensant pas systématiquement les exonérations de charges.


C'est bien l'article source de Seb' Font' ... ouf, on l'a retrouvé !

Bon, sinon pour rigoler, faites une recherche sur le site du JDD ;)

Le 12 septembre on trouve quoi ? ce bel article pas du tout orienté ! Oui c'est le même que juste au dessus, c'est tout ce qu'il reste dans les archives du JDD et de yahoo actu sur les déclarations de Seguin sur les Stock Options et la cour des comptes... pas mal.

Bon, heureusement il reste des sites comme actuchomage, mais bon, avec les gauchistes, on sent la théorie de la conspiration à plein nez hein !

Voilà, on attend un peu, et dans quelques semaines, jamais la cour des comptes n'aura dit ça, encore un fantasme de gauchiste ! Non, j'abuse, même les Echos en parlent, c'est dire...

Bon, ben on est prêts pour la franchise médicale hein les pauvres ?
Allez, pas de chichi, on raboule son euro là et vite !

6 comments:

vlg said...

Grouik, grouik. Voila comment on pourrais résumer leur discours.

vlg said...

et merci pour l'enquête

vlg said...

et merci pour l'enquête au fait !

coco_des_bois said...

bah de rien de rien :)

cécile said...

Bon je vais pas m'énerver en lisant tout ça c'est pas bon pour le cœur… Mais c'est pas l'envie qui manque ! Arghhhhh ! Parce que tous ces trafics de frics, c'est un 1er fait (déjà !;o() mais en plus qu'on veuille nous cacher tout ça !

coco_des_bois said...

c'est de la complaisance de journaliste, c'est même pas un complot, juste de la défense de l'ordre établi... une somme de petits actes minables comme le fait de virer un article, c'est insignifiant en soi, mais à la longue...