Simplicité volontaire et décroissance (Refléxions)

Alors que ce matin encore cette sous-merde de chef des "socialistes" mou et stupide lêchait les bottes de l'icône de l'entreprise et du marché, alors qu'il faisait en direct allégeance à la sacro-sainte croissance, le développement économique et toutes ces conneries de "toujours plus" qui rendent son refus de rallier son dieu Sarko 1er incompréhensible... alors que cet ahuri me bassinait avec ces conneries, des gens réfléchissent aux réels dangers qui menacent l'avenir.

Une vidéo de Zalea (ou cette télé libre qui se voit depuis des années refuser un créneau hertzien, mais pour faire plaisir à celui qui se reconnaitra, qu'est-ce qu'on s'en fout, j'ai pas la télé) qui ne demandera qu'une petite heure de votre temps.



20 pour 100 de la population mondiale consomme 86 pour 100 des ressources naturelles, dont la moitié a déjà disparu en un siècle (il faudra beaucoup moins de temps pour épuiser le reste).

Non content de piller le bien commun, notre modèle économique fondé sur le développement exponentiel, détruit inexorrablement la nature, pervertit les relations humaines, compromet gravement l'avenir des générations futures.

Décroitre économiquement et vivre plus simplement , ne signifie pas, revenir à l'âge de pierre. Il s'agit au contraire de croitre en "humanité", de se réapproprier nos vies, notre temps, de compenser nos peurs et nos manques autrement que par la consommation, d'imaginer de nouvelles solidarités, de re-localiser industrie et agriculture, de se réapproprier la politique pour déciser collectivement...
Vaste programme !

Commençons à la faire vivre dès aujourd'hui, avec convivialité et équité, afin d'éviter catastrophes écologiques et barbarie, dans quelques décennies !

réalisation : Jean-Claude Decourt ;










lien direct sur le fichier video flv

5 comments:

Jenny Suarez-Ames said...

C'est sensiblement ce que le camarade Smith-Garcia déclarait dans son dernier post.
Il n'y a pas de réconciliation possible avec le capitalisme, donc jamais de vote PS, vu que c'est leur nouveau (haha) credo.
Et t'as raison, quand ceux qu'on a pillés (nous compris, la Terre, en fait) viendront se plaindre vigoureusement, il ne faudra pas s'étonner. Mais auront-ils le temps de le faire, et réussiront-ils à nous le dire? (on dirait un tiseure de feuilleton, non?)

coco_des_bois said...

ouais, pas évident qu'ils aient les moyens ...

à quand un journaliste qui fout des baffes quand un mec comme Hollande dit :
"je suis de gauche"

et ce matin, pas mieux, c'était Guano... eeerrk

emcee said...

Quand on pense que pour nous vendre leur déficit de la sécu et les ponctions pourries qu'ils accumulent, ils prétendent que c'est pour ne pas laisser la "dette" à la charge de "nos enfants"! Mouhaha!
Entre la consommation éhontée, les OGM, les agrocarburants (voir : http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=5495)et toutes les saloperies qu'ils balancent dans les sols et dans l'atmosphère, "nos enfants" n'auront plus de souci à se faire. Ils seront morts avant, soit de maladie, soit de famine.
En parlant d'agrocarburants, c'est une menace qui s'amplifie actuellement, mais la prise de conscience du phénomène est encore, hélas, très marginale.
Quant à l'annonce de Borloo sur les OGM, elle a fait pschitt.
Comme quoi, ce dont personne sur ce blog ne doute, la protection de la nature et des personnes est incompatible avec le capitalisme. Et créer un super-ministère n'est que de la poudre aux yeux.
Autant avoir perpétué le ministère du temps libre ...

coco_des_bois said...

Ouais tout ça, le Grenelle et ces conneries... c'est de la pisse de chat.

Tant qu'on ne foutra pas en taule les connards qui brandissent la dette comme un épouvantail et les serpillères de journalistes qui leurs lêchent le fion, "rien ne bouge" ...

cécile said...

Je vais regarder cette vidéo ce soir, mais je fais un premier commentaire : Hélas ! Depuis le temps que je pense qu'il faut arrêter toutes ces courses automobiles quand tu entends que le pauv' mec qui a une vieille caisse qui pollue sera taxé de pollueur certes il l'est mais pas plus que tous ces p@$*/! de gros 4x4 de mù*@#°/ ! ! Et toutes les usines et cie ! Ahh être ermite dans une grotte, son petit carré de terre (nan j'déconne un peu mais presque pas !) Des fois on pourrait avoir envie d'autre chose, prendre son temps, regarder, buller… Faire pousser ses légumes dans son jardin, avoir une vache ou une chèvre, un vélo ou un cheval… Arrêter d'avoir des besoins inutiles… Mais je fais un premier commentaire : Hélas !