Pourriture : le retour


Inspiré par le foufou CSP dans deux messages pourritures et pourritures 2, je me permet de livrer une expérience perso, c'est assez rare pour être signalé.

Installés dans un ciné à mater un film débile, mais débilissime (oui mais moâ je soutiens la création artistique môssieu) avec du sang partout, histoire de se détendre avant d'aller remuer son "boule de mec", installés donc que nous étions avec un ami à se goinfrer de pop-corns transgéniques, le drame se produisit.

Mon pote se met en tête, étant donné la qualité pitoyable du film, de poster plus tard un ptit article sur son bleugue avec une ptite capture, prise avec son appareil photo. Le truc genre anodin voyez, la photo forcément pourrie dans le noir, voyez ? Clik clak c'est dans la boite, une capture de Captivity... ça y est je l'ai dit... vous pouvez aller le voir c'est marrant.

Mais heureusement, c'était sans compter sur la vigilance d'un des 12 spectateurs de la salle, placé juste derrière nous, et qui nous rapella à l'ordre :
- Vous savez que c'est interdit ce que vous faites ?
- Et ?
- Non parce que je peux très bien aller voir l'accueil et leur dire hein.
- Vazy mec, fais toi plaisir...
- grmmblmm...
Sortie du film, ça tombe bien on avait plus de pop-corn, autant lâcher le morceau, la conasse blonde ne crève même pas, c'est quoi ces pauvres films d'horreur où les gentils s'en sortent ? on croit rêver... Le connard débile (je précise, même pas vieux hein, parce que certains auraient pu penser que... mais non) nous enchaine :
- Vous avez vu hein avant le film c'est marqué interdit d'utiliser tout système de ...
- Et pourquoi t'irais pas voir l'accueil ?
- Non parce que si vous êtes de bonne foi on y va, mais si vous êtes de mauvaise foi vous allez voir
- Allez, vas voir les flics tant que t'y es connard
- Ouais c'est ça vous pouvez faire les chauds hein
- Ta gueule
Sur ce le trouduc repart tout seul comme il était venu dans sa veste de costume trop grande portée comme un connard sur un polo de beauf et un jean trop court... persuadé que décidément la loi n'est pas respectée dans ce pays, il est temps que ça change !
Si nous lui avions défoncé le crâne à coup de pop-corns, nous aurions très certainement trouvé une carte de l'UMP sur lui, je sais pas pourquoi... ou du PS.

Voilà, c'est rien en soi, mais ça dit tout de ce qu'on a réussi à faire rentrer dans le cerveau débile de beaucoup de gens dans ce pays, une armée de crétins prêts à se lever contre les pires injustices, prêts à hurler sur un cycliste qui passe au rouge alors qu'il n'a même pas croisé leur chemin, prêts à changer la société en profondeur ! Des millions de moutons qui n'ont pas le moindre sens des réalités, qui mélangent tout et n'importe quoi, qui boivent les paroles sécuritaires déversées par le PPA (parti de la presse et de l'argent), qui sont fin-prêts pour l'Etat pénal que leur promet leur chef suprême de petite taille. Ca tombe bien, on va bientôt avoir besoin d'embaucher plus de flics, toujours plus.

J'ai un peu pitié de ce genre de blaireau qui ne comprend pas le monde dans lequel il vit, mais dans un sens ... enfin vous voyez c'que j'veux dire hein.

11 comments:

emcee said...

Il n'était pas, par hasard, vêtu d'une veste de costard avec des jeans en tire-bouchon, petit, une tête chafouine, des yeux qui tombent et un nez pointu?
Ah? alors je vois qui c'est.
Il est partout en ce moment.

Tu dis, ils vont embaucher dans la police. Et pourquoi? ce genre de mec, il te fait le boulot volontiers - et gratos!

Ca, c'est comme ceux qui prennent fait et cause contre la contre-façon. Alors, la multinationale, elle se fait des c... en or sur le dos des miséreux rien qu'en mettant sa signature sur le produit et ce sont les petites mains fébriles qui trinquent?
Mais c'est un autre débat.

Des popcorns? Qu'est-ce qu'ils ont les carottes crues et le céleri, pas assez bruyants? mouhaha!

coco_des_bois said...

Au cinéma, t'as pas trop moyen d'apporter ta ratatouille pour mater le film ! donc pop-corn :))

Sinon, ben ils vont embaucher dans la police parce que c'est l'évolution normale du système libéral, moins de fonctionnaires, sauf dans la police.
Et les connards comme ça, oui ils sont tout désignés !

comité-de-salut-public said...

"Des millions de moutons qui n'ont pas le moindre sens des réalités, qui mélangent tout et n'importe quoi"
Oué. C'est tout à fait ça.
Le cerveau lavé par la propagande sécuritaire, ces gens sont obnubilés par leurs "droits" et prêt à en appeller à la police à la moindre incartade. En revanche, s'occuper des véritables injusticesn ça les dépasse complètement, puisque c'est en dehors de leur petite sphère égotiste;
Bande de minables, donc.

coco_des_bois said...

Je trouve réellement fascinant que le système réussisse aussi facilement à faire accepter à autant de gens des dérives sécuritaires qui bouffent leurs propres libertés.
Je trouve ça d'autant plus fabuleux que ces ahuris se disent "libertaires" ou "libéraux" ou autre stupidité de ce genre...

Minables oui.

Encore une fois, le PPA, le parti de la presse et de l'argent joue un rôle central dans cette diffusion d'une pensée moutonniste, sous des dialectes de "rupture"...

Valentin said...

Hum revoila le bon temps de la delation. Histoire de se rassurer on dénonce son petit voisin !

Si la delation était un crime, vous croyez que ces gens ferait de la désobéisance civile ?

On pourrez alors évaluer leur degré de moutonitude (capacité à faire le mouton !).

Beeeeh Beeeeh

coco_des_bois said...

Oui, je sais pas trop comment peut germer une telle attitude.

Notre nain 1er dirait que c'est dans les gênes.

Hitler pensait que c'était une chance pour les dirigeants que les Hommes ne pensent pas.

vlg said...

c'était quel film ?

Accessoirement ça m'étonnerai qu'il existe des lois interdisant de prendre une photo d'un film.

coco_des_bois said...

m'enfin t'as pas lu ?
c'était captivity

et je pense qu'il y a certainement une ou des lois qui parlent de ça, qui empêchent des trucs comme filmer un film et le diffuser, faire des capture et les diffuser etc etc... mais bon, n'y aurait-il aucune loi dans ce sens, l'esprit répressif et la propagande des majors du disque et du ciné aidant, n'importe quel blaireau peut se croire obligé de faire la police !

JSA said...

Aucune pitié pour ce genre de connards, les mêmes qui te regardent avec un air mauvais ou simulent une tuberculose quand tu sors une clope (à l'extérieur). Rhaaa, je hais ces aspirants flicaillons.
(Saine colère liée à un retour que je juge prématuré à Paris)

Antoine said...

En même temps, quand on va voir des films à la con, on a des spectateurs à la con... Moi je dis, des films comme Captivity, ça devrait être obligé de les télécharger et illégal d'aller les voir au cinéma... ça fait honte au 7ème Art !^^

coco_des_bois said...

Non pas forcément, un film à la con c'est avant tout affaire de gout, et puis le 7eme "art"... bon ouais... bof.