T'étais prévenu


Voilà, grandiose, après les mensonges sur l'agriculture BIO dont je parlais hier, les mensonges sur les OGM. Mais parès tout, on reste dans le même créneau.

Juppé qui disait il y a peu au sujet de la décision de l'Allemagne de placer un moratoire sur la culture du Mais Monsanto MON810, celui -ci étant soupçonné de n'être pas si innofensif que prétendu par la firme (entre autres par Greenpeace, qui a publié une étude à ce sujet). Juppé se laisse marcher sur les bottes par la sinistre Lagarde, et les arguments sont terrifiants de réalisme financier, il ne faut pas se précipiter en matière de moratoire ... à vrai dire dans un cas comme celui là on aurait pu penser qu'en suivant l'interêt général, il ne faudrait pas se précipiter en matière d'OGM, dans un contexte où ces saloperies sont clairement rejetées dans le principe par une grande majorité des peuples, et où il ne semble même pas établi que leur éventuel bénéfice est réel, voir cet article qui expose les problèmes de résistance au pesticide packagé avec l'OGM et vendu par

... Monsanto.

La mutation des plantes parasites semble donc bien être une forme de défense naturelle face à une agression. En 1997 pourtant, la revue spécialisée américaine Weed Technology avait affirmé dans ses colonnes que "Les mutations qui confèrent la résistance au glyphosate sont tellement complexes qu'elles ne sont pas susceptibles d'être copiées par la nature". Nature aux réactions une fois de plus sous-estimées, comme on peut le constater aujourd'hui…

Mais les semenciers n'entendent pas en rester là. C'est ainsi que Monsanto travaille à la mise au point de plantes OGM résistantes à un autre herbicide, le Dicamba, et promet une commercialisation d'ici quatre ou cinq années. Seule ombre au tableau, celui-ci est beaucoup plus toxique que le glyphosate (dont la dose létale est de 0,2 gramme) et aussi moins efficace, ce qui pourrait contraindre à une utilisation à plus forte dose.

Encore une fois, Juppé qui avait prévu de prendre exemple sur l'Allemagne a menti, et les interêts US défendus par Lagarde ont primé, on bouffera des OGM, de gré ou de force, vous n'avez pas le choix tas de cons. Le gouvernement restera "vigilant" ? Mais vigilant à quel sujet ? Une fois que les intoxications éventuelles seront massives ? comme pour la vache folle ? vigilant comme le propose le comité qui a autorisé l'OGM ? mais en quoi un organisme totalement normal nécessiterait-il une quelconque vigilance ? doit-on surveiller les tomates ? les carottes ? (si elles viennent d'Espagne, on pourrait les analyser oui certes) quelle hypocrisie absolue.

Je vous conseille cet article également, qui expose les technique de l'envahisseur, qui ne prend pas les mêmes précautions en Amérique du Sud qu'en Europe, l'Amérique Latine qui souffre dores et déjà de choix désastreux, en Argentine en particulier, où les OGM étaient un temps vus comme les sauveurs, mais qui sont un véritable poison tant leur dépendance au Glyphosate est énorme et toujours croissante, et la contamination du milieu naturel irréversible.
Même si le combat est inégal, ce sont les voix de l'avenir, et elles deviennent de plus en plus fortes chaque jour avec la formation de nouvelles alliances et de nouveaux réseaux. Pour les petits agriculteurs en Amérique latine, la seule voie possible est celle de la résistance par la dénonciation, la mobilisation et la désobéissance civile, tout en proposant un modèle différent dans lequel les semences et l'agriculture servent les intérêts des populations dans leur lutte pour la souveraineté alimentaire.
Personne ne veut des OGM, ils ne servent à RIEN d'autre qu'à engraisser les profits démentiels de firmes meurtrières comme Monsanto, et la preuve est faite pour ceux qui en doutaient que ce gouvernement est prêt à tout pour lêcher le fion de ces firmes transnationales et US en particulier, les chiens de garde que sont nos journalistes fermeront les yeux pour que vous puissiez continer à dormir.

Non ce gouvernement n'a aucune légitimité, c'est une fraude de A à Z, un empilement de mensonges comme on en a rarement eu dans ce pays, et ça ne fait que commencer.

5 comments:

vlg said...

Merci pour cet article fort bien écrit. La décision (lamentable) de Juppé nous avait aussi beaucoup énervés, autant pour ce qu'elle est que pour ce qu'elle révèle à quel point ce gouvernement ne représente pas le peuple mais les grosses entreprises.

C'est hallucinant de voir un truc auquel s'oppose l'immense majorité de la population être imposé par l'état. Où est la démocratie ?

coco_des_bois said...

Je crois que la démocratie, depuis quelques années, on peut la trouver plantée bien profond dans le fondement de beaucoup de français ...

comité-de-salut-public said...

...c'est d'autant plus flippant qu'il y va clairement de la santé de tous: QUI peut prévoir comment ces trucs vont évoluer, muter, se reproduire...et à quel prix?
Et de toutes façons, ça fait lurette que nos élites n'écoutent plus rien.
Il faudra donc prendre les choses en main nous même? Ben oui...

coco_des_bois said...

Tu as vu les images du G8 ?
Comme tu dis, prendre les choses en main, parce que quand des dirigeants sont obligés de s'entourer de la police et de l'armée, on appelle ça la démocratie, quand les foules se massent, on appelle ça la dictature (Chavez ou Castro par exemple, et sans vouloir rentrer dans le détail).

Ce gouvernement mérite des tartes et j'espère que nous allons prendre l'initiatve de lui en donner le plus possible.

kst said...

A revoir également : le reportage de 90 MINUTES : "Les OGM sont-ils dangereux pour la santé? L’étude qui accuse - Michel Despratx (2005)"