Pas N'importe Qui

Le matin sur France Inter, on a droit à plein de trucs sympas, la plupart du temps, on en arrive à la conclusion que la mondialisation c'est notre ami, au même titre que JM Sylvestre, et que le monde des entreprises c'est merveilleux. Allez, je caricature, mais au moins je l'avoue, c'est pas toujours comme ça, et parfois on a droit à des suprises.

Je parle de surprise, car je lis depuis hier mon premier exemplaire du journal Le Plan B. La surprise de Paoli, animateur du matin fut joyeuse lorsqu'il se fit "pirater" son antenne à des fins de promotion de ce même journal, le Plan B.
Allez, d'autres ont bien décrit cette surprise, et j'en ai déjà parlé, les journalistes ont horreur que l'on utilise à leur endroit des techniques qu'ils utilisent eux-mêmes depuis longtemps et qu'ils justifient tous les jours (voir les documentaires de Pierre Carles)

Ce matin, hé bien il faut avouer qu'il ne se passe rien ni en France ni dans le monde, alors on a le droit à toutes les âneries possibles sur le vote de censure, les restes des miettes de clearstream et puis des fonds de tiroirs, rien de passionnant, MAIS du coup, on a le temps pour la minute intelligente de Parisot !

Introduction du micro-trottoir de la "patronne" du grand rien, c'est du lourd, puisque l'animateur vous annonce quand même que la personne que vous allez entendre "c'est pas n'importe qui" ! Bah oui, quand un connard d'auditeur pirate l'antenne parce que sinon il n'aurait jamais eu la parole (contrairement à ce que beugle Paoli), ça reste un connard d'auditeur, je ne vois pas ce qui pourrait donner le moindre crédit à ses propos insignifiants, on l'a pas invité, et il aura droit une fois son micro coupé, à de belles remontrances, non seulement pour être aussi con, mais en plus pour essayer de diffuser sa connerie... c'est n'importe qui.

Quand Parisot intervient, non seulement on lui réserve un tapis rouge verbal, mais en plus, on se garde bien de commenter le contenu (certes très vide) de ses propos. Alors je ne me souviens plus exactement des inepties qu'elle a sorti, mais en gros, retenons l'exortation faite aux français à travailler, à accepter les nécessaires réformes, utiles pour prendre la direction de cette économie mondiale florissante qui connait, accrochez vous, "une extraordinaire croissance" !

Alors je vous laisse méditer ça, vous qui êtes de passage et qui êtes remplis de ce conservatisme mortel pour notre belle économie mondiale qui déchire tout, c'est vrai elle défonce cette économie, c'est de la balle, je m'en prendrais bien une part en plus !

zob

6 comments:

Laflote said...

Ah, La Lolo Parisot... C'est quelque chose. Mon Lièvre s'est laissé allé hier à un commentaire des plus mysogyne à son encontre (ce qui ne lui ressemble pas du tout !) : "mais elle ressemble à rien cette femme..." Je n'ai pas réagi (ce qui ne me ressemble pas non plus !).
Pour ma part, je suis très France Infos le matin, mais cela fait plusieurs fois que l'on me vante les mérites d'Inter, alors je vais quand même aller y faire un petit gire... A plus :-)

coco_des_bois said...

L'avantage, c'est que c'est un peu moins répétitif que france info...


... quoique.

Attention à ne pas rater à 7h20 précises la chronique de JM Sylvestre, Monsieur Sylvestre s'il vous plait !

Laflote said...

7H20 : aïe, c'est l'heure où je tente de convaincre Loutre n°1 et loutre n°2 de s'habiller pour aller à la scuola... C'est aussi l'heure où mes yeux essaient désespéremment de s'ouvrir. France Infos est moins répétitif qu'avant, en tous cas le matin.

coco_des_bois said...

Ah... y'a des priorités, c'est clair. J'essaie Info de temps en temps, mais je n'ai pas de chance, je tombe souvent sur des séquences "sport" interminables (et minables) ;)

Enfin je t'assure que la prose de JMS à fond, ça réveille un député UMP endormi !

Laflote said...

Ah, ben si tu me prends par les sentiments ;-D

Anonymous said...

Oui, probablement il est donc