En attendant choron

CHORON A GROLAND
Vidéo envoyée par monsieurmorbak



Enjoy


Présentation du film "choron dernière" par MARTIN et PIERRE CARLES lors du festival du film grolandais. DE GREEF est dans la salle, PIERRES CARLES en profite pour règler ses comptes avec lui !

Un grand moment !!

Enfin une bouffée d'oxygène dans cette presse morose ! Alors que les grands groupes de presse monopolisent les kiosques à journaux, une bande de petits voyous sans morale ni scupule ont décidé de sortir un journal dont l'espérance de vie tient sur un fil, mais ils s'en branlent ! Furax, le nom du canard, n'a pour but que de vous faire rigoler avec des sujets idiots. Ils se revendiquent héritiers du Professeur Choron, même s'ils avouent avoir beaucoup moins de talent. La seule chose qui les pardonne c'est de tout faire avec les moyens du bord et avec un minimum d'argent. Une équipe restreinte qui trouve son inspiration dans les brumes de soirées alcoolisées. Leur slogan est : quelques grammes de finesse dans une presse de merde. Souhaitons leur longue vie et achetons leur mensuel. Il a le mérite d'être le plus rigolo et le moins chiant de tous les torchons qui innondent les rayons des relais H de nos gares !!

En kiosque à partir du 15 décembre 2007

10 comments:

Cécile said...

http://www.gonzai.com/choron-il-est-mort-le-professeur/
Une petite ressucée si je puis me permettre… J'imais bien Gros dada pour les mioches aussi…

coco_des_bois said...

Ouaip... merci pour le lien, ça fait toujours du bien de se rappeler, même pour ceux qui ne l'ont pas vécu, que Charlie n'a pas toujours été un torche cul dirigé par un connard.

Jenny Suarez-Ames said...

Excellente vidéo, en plus!
C'est quoi leur mensuel?

mononoké said...

Excellent la lien que Cécile a indiqué...
Sinon, une news qui met en rogne, Kokopelli a perdu le procés et dit distribuer de l'argent...

coco_des_bois said...

oui j'ai lu cette news, je suis un peu décomposé, c'est pitoyable ...

ça m'énerve, mais c'est dans l'air (pourri) du temps...

Mononoké said...

Y a de quoi devenir révolté, tiens.

Bernard Black said...

Ah j-y etais, bon moment. Au festival ils avaient aussi diffuse VOlem rien foutre al pais, assez jouissif.

coco_des_bois said...

Volem ... j'ai adoré ce film, je l'ai vu à Paris, ambiance prise de chou à la fin avec débats et engueulades ...

paysan bio said...

merci coco,

je reprends la vidéo:c'est vraiment un pur moment de bonheur.

pascal

Anonymous said...

Merci pour cette information interessante