et ta soeur elle est controversée ?

Je surfe chez l'ami CSP qui reveint de l'univ' d'été de la LCR, et qui nous parle de ce projet que je trouve très intéressant de grand parti anticapitaliste. En tant que soutien de Bové, de l'écologie et de l'alter-zob, je pense que c'est indispensable (et j'ai pas dit faisable).
Pour moi deux avantages :
- Précipiter éventuellement la destruction du PS (je sais je rêve)
- Représenter une réelle opposition politique et éventuellement amener de vrais élus (je rêve aussi)

M'enfin c'est pas de ça que je voulais parler (enfin si mais pas là), je voulais parler d'un mec très controversé, un gars dont certains hurlent les louanges le cul en l'air, un gars que d'autres honnissent au plus haut point : Cha... Kouchner.

Mais ouais, toujours par l'intermédiaire de CSP, je tombe sur cette merde (ça ne qualifie pas forcément l'article en lui même mais le journal en général).

Sincèrement je me fous un peu des détails des négociations machin avec truc, certains doivent en parler avec brio ailleurs. Non, je parle de ça :
En France, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner dit espérer que «cette médiation sera au moins utile». Interrogé vendredi sur France Info, il a estimé que Hugo Chavez pouvait «apporter sa touche personnelle bien qu'il soit lui-même très controversé. Mais après tout, toutes les bonnes volontés sont accueillies et il faut faire flèche de tout bois».
Là je crois que je vais hurler un coup ....

Ayé

Bon, je sais pas ce que vous en pensez, mais ce traitre de Kouchner, le gars qui veut se taper Bayrou et qui finit par lêcher le fion du Nabot 1er... le gars qui lustre les pompes de ses potes chez Total en Birmanie, le gars qui ment au sujet de la guerre (toutes celles qui peuvent lui valoir de la médiatisation) dans un pays où pour lui la pensée unique consiste à s'opposer à la guerre (quelle bande de fiottes ces pacifistes), le gars qui se pointe en Irak pour ... euh on sait toujours pas pourquoi mais lui le sait sans doute.
Donc, cette espèce de serpillère croit bon de donner des leçons à Chavez... ok allons-y.

Pour remettre les choses à leur place, je vous propose de lire cet article.

Kouchner se dit socialiste hein ? Le parti de Valls, de DSK, de Ségo, le parti de l'amour des patrons et de l'ordre juste, celui des privatisations et des alliances avec l'UMP.

De quelle controverse parle-t-on ? Exemple :
Il est à la fois curieux et ironique de voir la presse française s’offusquer de la possibilité de voir Hugo Chávez briguer un troisième mandat alors qu’en France le nombre de mandats présidentiels est constitutionnellement illimité. Ainsi, selon la Constitution française, le président Nicolas Sarkozy peut gouverner durant les trente prochaines années sans aucun problème s’il est réélu [le vieux cauchemard - NDR]. Il en est de même pour des pays comme le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie ou le Portugal et la plupart des autres nations européennes. Cette réalité n’a jamais suscité la moindre critique de la part des médias occidentaux. Pourquoi ce qui est acceptable en Occident ne le serait pas pour les nations du Tiers-monde ? Les attaques à cet égard exhalent un relent colonialiste inadmissible et illustrent bien la volonté des transnationales de l’information de diaboliser à tout prix le gouvernement démocratique et populaire du président Chávez.
Voilà un socialiste :
il est prévu d’établir un « fond de stabilité sociale »qui garantit aux travailleurs « les droits fondamentaux tels que les retraites, les pensions, les congés prénataux et postnataux, et autre établis par la loi15 ». La durée quotidienne de travail sera limitée à six heures pour un total de 36 heures hebdomadaires. Il sera désormais interdit aux employeurs d’obliger leurs salariés à effectuer des heures supplémentaires. « L’exploitation des travailleurs » sera désormais prohibée16.
Fin de l'article :
Pour les maîtres du monde, Hugo Chávez est un dangereux exemple, un leader qui refuse leur tutelle et remet en cause leur hégémonie dévastatrice. Voilà pourquoi ils cherchent à le discréditer par tous les moyens avec la veule complicité des médias occidentaux qui, jetant la déontologie journaliste aux oubliettes, n’hésitent aucunement à manipuler la réalité et excellent dans le domaine de la désinformation.
Tous les éléments sont là, la corruption des leaders occidentaux et les médias à leurs ordres. Parce que ce genre d'allusion débile de la part de Kouchner, c'est tout ça en même temps. C'est bien de propagande qu'il s'agit, elle est la là controverse sur Chavez, on lui reproche de dire ce qu'il va faire et de faire ce qu'il dit, et de ne pas mettre en avant l'interêt de ces sociétés transationales qui dirigent le monde.
Kouchner a gagné un aller simple pour le goulag des jolis blogues (TM).

y'a une enflure dans cet article, trouvez là

9 comments:

Jenny Suarez-Ames said...

Moi aussi je vais faire un post, on a été surfer chez les mêmes amis, je crois

cécile said...

Ça a toujours été le problème des Occidentaux, vouloir régenter ailleurs sans regarder ce qui va mal chez eux… Vouloir décider pour les pays du Tiers-Monde, sans décider vraiment chez eux… arrgh… ;o(

vlg said...

On accueille volontiers Kouchner dans notre goulag.

Mais quand il dit que Chavez est "controversé", n'est-ce pas qu'une simple observation ? Il y a des gens qui disent que Chavez n'est pas gentil, et d'autre qui disent qu'il est gentil, il y a donc bien controverse.
Bon, ok, quand Kouchner dit ça pour Chavez et pas pour Uribe, Bush ou Sarkozy (qui sont pourtant bien controversés aussi je trouve), il veut juste faire comprendre que Chavez est un gros méchant, et c'est de la basse propagande. Ton coup de gueule est donc légitime, mais je ne crois pas qu'on puisse dire que Chavez n'est pas controversé.

coco_des_bois said...

Absolument, il est controversé, mais non seulement comme tu le soulignes, ce genre d'enfoiré de dit jamais ça à propos de ses potes, mais en plus lui, en tant qu'ordure notoire n'a pas le début de la plus petite légitimité à dire ça, au sujet de qui que ce soit.

Comme tu le dis, pour nos médias, "controversé" n'a plus son sens initial, ça veut dire aujourd'hui "suspect", "pas bien"... un peu comme "gauchiste" :|

En france, il n'y a pas vraiment "controverse" dans les grands médias au sujet de Chavez, il y a une sorte d'unanimité pour le trouver quasi dictateur.

LES MARQUES said...

a voir aussi, dans la catégorie boite à vomi, un truc sur les papillons diffusé l'autre jour sur canal+
pleurnichard à souhait sur l'atteinte à la liberté d'expression genre fermeture d'une télé libre ( libre comme NRJ ... )
oublieux du flinguage des radios libres pour faire de la place aux radios commerciales , il y a quelques décénnies ... chez nous, au nom du marché ...

coco_des_bois said...

A voir ou non ;)
Moi je n'ai plus de télé depuis un moment alors je fais sans ... et je m'en porte pas plus mal !
Mais ce que tu dis ne m'étonne pas malheureusement.

Anonymous said...

Rien à dire de spécial ; à part que je partage entiérement ton analyse , mon cher coco des bois, et ce sur tous les points . Une sous merde comme le bon Dr K , vendu à Total , un socialiste au service du président "bling-bling" , ne peut en aucun cas se permettre de donner une leçon de démocratie à mon ami Hugo Chaaaavez . L'homme qui a dit non aux multinationales américaines et qui a nationalisé certaines ressources ( tu sais pour qu'elle profite à tous au lieu des habituels privilégiés), cet homme par bien des cotés est bien plus socialiste et démocrate que beaucoup d'élus de notre démocratie . Et puis tiens parlons en de notre démocratie ... Nous les français qui nous posons sans cesse en donneur de leçons et vantons partout dans le monde l'esprit des Lumiéres bla bla... on a un traité de Lisbonne adopté dans un large concensus par nos élus au dela des clivages habituels alors même que le peuple l'a rejeté par un vote clair et sans équivoque ... J'affirme haut et fort que nous ne vivons plus en démocratie et que désormais je ne me préterai plus à la mascarade du vote républicain . Et tous ces médias travaillant pour Bouygues , Dasssault , Matra ils font oeuvre de contre pouvoir ? Non ils hurlent avec les Loups contre les fraudeurs RMIstes , les chômeurs, les pauvres ,les étrangers ... Ele est où la démocratie ?
Sinon tu connais le Plan B comme journal ? C'est sympa comme journal : ils appellent le PS "la droite compléxée " Marrant , non ?

Anonymous said...

Rien à dire de spécial ; à part que je partage entiérement ton analyse , mon cher coco des bois, et ce sur tous les points . Une sous merde comme le bon Dr K , vendu à Total , un socialiste au service du président "bling-bling" , ne peut en aucun cas se permettre de donner une leçon de démocratie à mon ami Hugo Chaaaavez . L'homme qui a dit non aux multinationales américaines et qui a nationalisé certaines ressources ( tu sais pour qu'elle profite à tous au lieu des habituels privilégiés), cet homme par bien des cotés est bien plus socialiste et démocrate que beaucoup d'élus de notre démocratie . Et puis tiens parlons en de notre démocratie ... Nous les français qui nous posons sans cesse en donneur de leçons et vantons partout dans le monde l'esprit des Lumiéres bla bla... on a un traité de Lisbonne adopté dans un large concensus par nos élus au dela des clivages habituels alors même que le peuple l'a rejeté par un vote clair et sans équivoque ... J'affirme haut et fort que nous ne vivons plus en démocratie et que désormais je ne me préterai plus à la mascarade du vote républicain . Et tous ces médias travaillant pour Bouygues , Dasssault , Matra ils font oeuvre de contre pouvoir ? Non ils hurlent avec les Loups contre les fraudeurs RMIstes , les chômeurs, les pauvres ,les étrangers ... Ele est où la démocratie ?
Sinon tu connais le Plan B comme journal ? C'est sympa comme journal : ils appellent le PS "la droite compléxée " Marrant , non ?

coco_des_bois said...

Je connais et je soutiens le plan B... mais je ne connaisais pas l'expression, je la trouve parfaite !

Je pense vraiment que les médias ont le pouvoir et qu'il est temps de les faire sauter... et que sans ça, on peut se tortiller en belles idées, ça n'atteindra pas les gens.