Leçon de propagande

Vous avez adoré la série démago et improbable 24 ?

Vous allez adorer ce qui suit.

Source : Alex Jones Infowars.

On savait déjà - enfin euh, certains s'en doutent disons - que les prétextes à la guerre en Irak étaient bidon, le plus monumental flan depuis... le flan juste avant. Tout y est passé, le vilain dictateur à démettre (alors qu'on avait bien aidé à l'y mettre), les armes chimiques, les armes de destruction massive, ET ... bah oui paske bon quand on s'est fait chier à monter un truc comme Ben Laden avec ses potes Saoudiens, faut rentabiliser : Al Qaida ! Mais ouais souvenez vous, alors que la fabuleuse guerre de libération en Afghanistan pédalait dans le mou, on s'est rendu compte que en fait Saddam était un pote de Al Qaida.

pratique...

Bon, certains démocrates ont quand même mis les pieds dans le plat en déclarant que c'était du bidon pur et simple.
Les rapports d'aujourd'hui montrent que les allégations réitérées du gouvernement sur des relations passées, présentes et futures entre Al Qaïda et l'Irak étaient fausses et visaient à exploiter le profond sentiment d'insécurité de la population américaine juste après les attentats du 11-Septembre
Même des français ont assez bien démonté ces mensonges à répétition.
Le renversement de Saddam Hussein, dictateur incontestable, a été fondé sur un argumentaire tellement mensonger, et débouche, in fine, sur un tel fiasco que cela risque de discréditer toute prétention occidentale à imposer la démocratie. C’est déjà le cas aux yeux des Arabes. La politique américaine actuelle et, par un effet d’entraînement, celle de l’Occident, n’est pas la bonne réponse à la vague islamiste. D’autant plus que même les Américains reconnaissent aujourd’hui qu’il n’existait aucun lien entre l’Irak et al-Qaida.
Bah c'est ça le problème, pas tous, et à commencer par le chef, vous savez celui qui lit des bouquins pour gosses quand des avions se plantent dans les tours jumelles et qui dit qu'il n'aurait jamais pu imaginer un tel scénario ... ouais celui là.

Certains il est vrai ont depuis longtemps essayé de recoller les morceaux, et faudrait vraiment être débile pour y voir l'oeuvre de méchants conspirationnistes par exemple.
Selon le spécialiste des questions terroristes, les membres de l'administration Bush cherchaient un lien entre l'Irak et Al-Qaïda malgré le fait que la CIA, le FBI, et lui-même eurent conclu qu'aucun lien n'existait entre les deux après des années de travail sur le sujet. «Je pense qu'ils voulaient croire qu'il y avait une connexion, dit-il. Mais il n'y a pas de connexion. Il n'existe absolument aucune preuve que l'Irak soutenait Al-Qaïda.»
On pourrait continuer toute la nuit comme ça...

Mais dans l'article d'infowars, il faut absolument visionner ces 3 vidéos :




D'après l'article, ces spots sont l'oeuvre d'une organisation, Freedom Watch, créée spécifiquement pour soutenir les votes du congrès US afin de prolonger la guerre. Des anciens proches et officiels du gouvernement Bush vont donc dépenser 15 Millions de dollards (pour comparer, essayez de trouver le budget qui a été alloué à l'enquête officielle sur le 11 septembre, ça devrait vous faire marrer) pour donc propager ces mensonges d'état, en faisant le lien explicitement entre le 11 septembre et la guerre en Irak !

Une propagande qui se cache derrière de dégoulinants arguments :
Through outreach and education, communications to key members of Congress, and bold public awareness initiatives, Freedom's Watch is fighting for what's right in America. We welcome all those who share our values to join our efforts.
Traduction : lobbying de guerre.

L'article cite encore quelques références, Washington Post par exemple qui rappelait en 2004 qu'il n'existait aucune preuve quelle qu'elle soit, c'est pas genre "on a un pti doute"... non.
Vous n'aurez pas besoin d'aide pour comprendre la mécanique des différents spots, on joue sur l'émotion, un mutilé de guerre, des morts ... etc.

On finit par un rappel, en 2004, Bush avait déjà utilisé le filon du 11 septembre pour sa propre campagne de ré-élection... et ça n'avait pas plu à tout le monde. Mais les néocons sont-ils à ce genre de détail près quand ils ont 15 millions à balancer en spots de pub mensongers ?

Certains diront que la fin justifie les moyens.
Certains diront que si le pretexte est mauvais, il était bon de virer Sadam.
Certains diront que Sarko a bien manoeuvré lors de l'affaire des infirmières.

A ceux là je dis merde, de la même que celle que vous avez dans les yeux.

11 comments:

Jenny suarez-ames said...

Oh yeah, encore un bon post, mais écris plus, enfin...
Un camarade américain m'écrivait récemment (consterné) que beaucoup de ses compatriotes vérifiaient avant de se coucher qu'Al Quaida n'était pas planqué sous leur lit. Il déconnait à peine. Parce qu'ensuite il a asséné le nombre de candidats républicains à l'investiture qui se déclaraient à la télé (où d'autre?) créationnistes. Tu sais (bah ouais tu sais), les gars qui pensent que les hommes couchaient avec des dinosaures. Et ben ils sont nombreux. Oui madame.
Donc avec mes camarades de l'I[C]CFS (International [Chavist] Crime Fiction Syndicate), on propose d'anéantir le sarkobushisme. Et de brûler le Da Vinci Code (et Fraide Vargasse).
Non?
Si.

Euh... Sinon j'ai essayé le Vélib' aujourd'hui et le camarade Hugo va reprendre du service dès demain, avec de jolis pneus bien gonflés, une jolie lumière et une jolie sonnette, aussi.

coco_des_bois said...

Ouais, j'ai pas encore vu Jesus Camp, mais j'ai l'impression que les USA ont une frange de la population qui est en train de se radicaliser et de retourner à l'âge de pierre sous prétexte de lutte des civilisations, c'est ahurissant.

Je signe des 4 mains pour tes propositions, commençons par brûler le da vinci code et harry potter, parce que boutter Naboléon (copyright CQFD) du trône risque d'être fort compliqué !

Sinon, félicitations pour Hugo, envoie une photo quand tu peux :)

PS : c'est marrant quand même, la plupart du temps quand j'aborde même de loin le 11 septembre, c'est un gros silence radio au niveau des commentaires... y'a vraiment un truc à ce sujet.

Jenny Suarez-Ames said...

D'après mes gentils camarades auteurs et éditeurs de gauche, là-bas ça prend en effet une ampleur ahurissante. D'autant que quand la religion se greffe sur une parano chronique, ça devient vraiment dangereux. Ou bien suis-je pléonastique? Je ne sais pas, je suis fatiguée, surtout.

Bref.
Brûlons le Da Vinci Code, brûlons Didié Déninkse (je me refuse à orthographier correctement son nom), brûlons Amélie Poulain, aussi, et puis les Poupées russes, ok? S'teuplé.

Ouais, je vais prendre de belles photos d'Hugo qui se repose provsoirement dans la cour de mon immeuble.

Et sur les sujets qui dérangent, j'ajouterai Nathalie Ménigon et AD. Dès qu'on balance un post sur le sujet, soit il n'y a personne, soit c'est l'hystérie misogyno-je-sais-pas-quoi, mais en tout cas c'est d'une violence insensée. Cela dit, sur Battisti, ça avait bien bardé aussi avec les trolls.

(désolée c'est décousu, je sais)

coco_des_bois said...

t'inquiète si c'est décousu, je suis du genre à réparer avec fil et aiguille, j'aime mes vieilles fringues ;)

Oui, AD, sujet sensible, je sais pas si tu as vu le film de Pierre Carles sur AD, je l'ai trouvé assez intéressant, sans parti pris, juste laisser parler les protagonistes.

Ni vieux ni traitres.

PS : tu veux pas brûler Amélie Nos Tombes ?

Jenny Suarez-Ames said...

Nan, j'ai pas vu le film mais ça m'intéresse. Il existe en dévédé (j'ai des cadeaux à faire) ?

Sinon, je veux bien brûler plein de trucs dont Amélie Nos Thons (hommage discret aux exploits marins de notre cher colonel), Paolo Koélo, Marque Lévi, Frédérik Baiguebédé (et sa clique de mécheux tout pourris), Failleza Gaine et tout et tout.
D'autres idées?

emcee said...

Ca pue, ces spots. Effrayant.
Le pire, c'est que les fous de Dieu yankee, ça n'a l'air de gêner personne. On préfère se concentrer uniquement sur l'Islam.
Peut-être que les barbus font plus peur dans l'imaginaire populaire que les glabres au cheveu ras.
Quant à la thèse officielle du 11 sept, c'est à croire que, soit ils l'ont gobée telle quelle, comme celle qui veut que les Ricains aient "sauvé" l'Europe au cours de la 2° guerre mondiale. Soit, ils savent pertinemment que cela ne tient pas debout, mais qu'ils ne veulent pas le dire, de peur de renverser tout l'échaffaudage qui a été établi pour nous faire croire que l'Occident reposait sur des valeurs telles que la liberté, la démocratie et tout le reste qui sert de vitrine à leurs exactions.

coco_des_bois said...

Jenny, tu es visiblement nettement plus calée en littérature de merde que moi :) Je ne lis quasiment jamais de fiction (à part des bd) donc je ne connais pas tout ça, sauf les grandes lignes bien sûr, je te délègue la mission de gentille incendiaire des imprimées qui puent (GIIP à ne pas confondre avec JEEP).

Emcee, tu as encore raison, et d'ailleurs la libération nous est renvoyée à la face chaque fois que nous remettons en cause les coups militaires des USA, comme si quelle que soit leur ignominie, ça excusait tout pour les sciècles des sciècles (amen).

cécile said...

Je vous trouve sympas moi à vouloir brûler pas mal de gens que… heu… on va dire j'aime pas beaucoup ! Cela dit vous êtes bien plus câlés que moi en politique et autres analyses froides des situations !
Je suis en tout cas bien contente de vous lire ! Ça change des blogs mamanpopotcouture. A bientôt !

coco_des_bois said...

Merci cécile (dites donc y'a une quantité phénoménale de filles ici !)

1. Je ne me considère pas comme "calé", je pense que la réflexion politique nécessite du temps, et c'est une denrée assez rare dans une famille "moderne". Il faut commencer par éteindre le poste de télé, le vendre ou le jeter, et s'intéresser à ce qu'il y a derrière les choses.

2. J'avoue que je ne pense pas que ma vie à le moindre interêt, et à ce titre la majorité des blogs sont à mon sens inintéressants, il contribuent à ce bruit de fond médiatique qui s'apparente à de la diversion. En revanche, je trouve intéressant l'avis des gens, à condition qu'ils aient commencé à se forger une opinion propre.

Jenny Suarez-Ames said...

Bon, j'avoue tout, j'ai bossé dans une maison de Lagarère (crève!) qui publiait pas mal de merdes (dont une citée ici).
Cette mission est un honneur et un plaisir, et j'accepte le titre de GIIP.
Sinon, je suis quand même plus calée en roman noir qu'en imprimés de merde, et j'aime mieux parler de Manchette, Thompson ou Westlake sur mon joli blogue que d'Amélie nos thons.

coco_des_bois said...

Mais tout ça va sans dire :)

Manchette à ne pas confondre avec Machete