Chavez : conseil de lecture

Ah, une fois n'est pas coutume, l'affreux Chavez fait des siennes.
Là c'est carrément de la pub pour un des personnages français les plus "suspects" ... Thierry Meyssan.

Thierry Meyssan c'est le foufou qui ose se demander où est passé l'avion qui était censé s'être écrasé dans le Pentagone, mais pas simplement.



Hugo Chávez, président de la République bolivarienne du Venezuela, a longuement dénoncé les tentatives de « coup d’État de velours » organisées par la CIA dans le monde, y compris contre son gouvernement, selon les techniques révélées par Thierry Meyssan.

Le chef d’État s’exprimait en présence de Daniel Ortega, récemment réélu président de la République du Nicaragua, et de la ministre de la Coopération économique cubaine, Marta Lomas, à l’occasion de la signature de l’Alternative bolivarienne pour les Amériques (ALBA), le nouveau pacte économique et politique latino-américain. La cérémonie se tenait dans la salle d’aparât du palais Miraflores, siège de la présidence de la République, sous le portrait de Simon Bolivar, libérateur des Amériques. Elle était retransmise en direct sur les chaînes de radio et de télévision nationales des États signataires.

Alertant les peuples auxquels il s’adressait, le président Hugo Chávez a cité les travaux de Thierry Meyssan, auteur de L’Effroyable imposture et du Pentagate, et président du Réseau Voltaire. Il a lu, une douzaine de minutes durant, un article du penseur français détaillant les techniques mises au point par l’Albert Einstein Institution, une officine commune de la CIA et de l’OTAN. Puis, il a annoncé son intention de donner une tribune à Thierry Meyssan pour lui permettre de mieux faire connaître ses analyses.

Des travaux de Thierry Meyssan avaient déjà servis de base à l’enquête du juge Danilo Anderson sur l’organisation du coup d’État militaire avorté contre le président Chávez, en avril 2002. Ce magistrat a été assassiné par la CIA en novembre 2004. En septembre 2006, le président Hugo Chávez avait apporté son soutien aux analyses de Thierry Meyssan sur l’organisation des attentats du 11 septembre, puis le Parlement du Venezuela avait adressé une demande d’explication au président George W. Bush à propos des incohérences de sa version des attentats.

Considéré comme l’un des principaux penseurs anti-impérialistes actuels, M. Meyssan préside la Conférence Axis for Peace et est consulté par une dizaine de gouvernements de pays non-alignés. Il vient de publier un nouvel ouvrage consacré au remodelage du « Grand Moyen-Orient », L’Effroyable imposture 2.

source : voltairenet

6 comments:

o. said...

Etonnant Meyssan, difficile de savoir quoi en penser... Mais tout de meme, vivement que soit lancee une CNN Chavez Internacional traduite en Anglais, Francais, etc. afin d'avoir une alternative en tele/information.
La sainte verite n'emergerait ni d'un bord ni de l'autre, mais on aurait au moins des infos de plusieurs camps et de la confrontation des sources naitrait un meilleur equlibre.

(si ca se trouve, je parle et ca existe deja?)

emcee said...

Bonjour,
On dirait que la Vérité que nous assènent les médias qui font tout pour discréditer les contradicteurs de la pensée unique commence à se craqueler.

Grâce à Chavez, Meyssan et d'autres.

Voici encore des vidéos troublantes sur 9/11:
Le concierge du WWT
[http://video.google.com/videoplay?docid=7790984635879352453&hl=fr]

trouvé sur l'excellent site de Thierry Lenain: [http://www.thierrylenain.net/]

Et également: 911 mysteries
[http://video.google.com/videoplay?docid=-4049590380102614532&hl=fr]

Quand on sait comment l'administration Bush a menti sans vergogne sur les armes de destruction massives en Irak, on a un peu de mal à croire qu'ils n'aient pas menti sur des questions aussi graves et lourdes de conséquences que celle-là.

Et en anglais: Guantánamo Trials in Chaos After Judge Throws Out Two Cases:
[http://www.commondreams.org/archive/2007/06/05/1672/]

o. said...

La conspiration est seduisante, comme souvent. Mais on n'a pas d'exemple (et encore moins de preuves) des US s'en prenant a leur propre population... Non ?

emcee said...

Certes, il n'y a pas d'exemple à si grande échelle et dirigée contre des "blancs", qui plus est, dans le temple du bizness.
Mais les US ont toujours violemment réprimé les populations, en particulier "non-blanches"- Noirs, Indiens, rastaquouères de l'Europe du Sud - ainsi que militants politiques, militants des droits civiques, pacifistes, etc.
Mais si Bush et sa clique (des gens sans scrupules, qui ne favorisent, depuis qu'ils sont au pouvoir, que des entreprises "alliées", comme Halliburton) - qui ont volé les élections en 2000, qui ont menti pour l'Irak, qui ont enfermé des gens à Guantanamo sans autre forme de procès, etc. (la liste est longue) sont capables de ces abus pour s'emparer des ressources de la planète, peut-on décemment penser qu'ils ne sont pas impliqués dans le WTC?

Peut-on décemment croire en la version officielle quand celle–ci est aussi peu crédible que les justificatifs pour la guerre en Irak?

coco_des_bois said...

Les US s'en prenant à leur propre population ???

Mais il te faut quoi ?

Il suffit de chercher des documents sur le déclenchement de la guerre du Vietnam par exemple : faux attentat, mais vraies victimes.
Et combien d'américains morts au Vietnam ? en Irak ? Replaçons les choses dans leur contexte.

Combien de New-Yorkais touchés par lmes retombées des poussières des tours ? bah on sait pas justement, un peu comme pour Tchernobyl en fait, pas d'étude, pas de coupable.

Avant de dire que l'on a pas de preuve de la théorie du "complot", il faut se demander si on a vraiment des preuves de la théorie "officielle".

Je rappelle qu'officiellement, JFK a été tué par un tireur isolé !

emcee said...

Moi, ce qui a commencé à me troubler, c'est que dans les heures qui ont suivi la chute apocalyptique des tours, on a annoncé qu'on avait retrouvé, intact, posé sur le tas de gravats, le passeport d'un "terroriste".
Ca c'était du pot, non? Trop forts, le FBI et la CIA!
Mais quand cela vient des US, on gobe toutes les fariboles.
D'accord avec toi, Coco, le capitalisme n'a jamais hésité à supprimer les populations autochtones.
Il suffit de s'en prendre aux pauvres. Après tout, ils sont suffisamment nombreux pour être renouvelés, non?
Pour l'Irak, ils ont engagé des immigrés en leur faisant miroiter la nationalisation. En espérant qu'elle serait posthume, sans doute.
Comme les naufragés africains à qui le ministre français de l'immigration et de la ségrégation a rendu hommage à Toulon pour ensuite se rendre à son ministère pour expulser les vivants sans autre forme de procès.

Ps: Au passage, super, les articles sur les OGM.